Nettoyage de cuve fioul


Le nettoyage d'une cuve

Vous arrivez à l’échéance des 10 ans depuis le dernier nettoyage. Vous rencontrez des problèmes au moment du redémarrage de la chaudière, le brûleur se met en sécurité et il est nécessaire d’intervenir manuellement pour le faire démarrer.

Lorsque la chaudière fonctionne, vous entendez un bruit au niveau du brûleur, ce qui signifie que le brûleur force pour faire venir le fioul.
Vous êtes obligés de faire venir un chauffagiste régulièrement pour que votre installation fonctionne normalement.

Un arrêt complet de la chaudière dû à la présence de condensation dans le fioul. Vous constatez une consommation excessive qui peut être causée par une fuite de votre cuve.
Si vous rencontrez certains de ces symptômes, il est nécessaire de procéder au nettoyage de votre cuve.


Le nettoyage est préconisé tous les 10 ans

Nettoyage cuve fioul 54

L’accumulation des résidus au fond de la cuve risque de provoquer des pannes.
Le fioul est un produit sédimentaire qui, au fil des années, entraîne des dépôts dans la cuve. Plus une cuve à fioul se vide, plus l’air qu’elle contient provoque de la condensation. De fines gouttelettes d’eau oxydent la paroi interne. Chaque plein de fioul balaie cette humidité stagnante et brasse les sédiments et boues. Elles peuvent avoir des conséquences désagréables pour votre confort : mises en sécurité répétées du brûleur, endommagement de la pompe et du gicleur, corrosion accélérée de la paroi de la cuve.

Même si votre cuve est pleine, un pompage et un stockage de votre fioul sera réalisé le temps des travaux. Lors de l’intervention, le contrôle des parois intérieures est réalisé par le technicien qui descend dans la cuve dégazée, il inspecte les parois et vous informe de leur état : fuites éventuelles, traces de corrosion... Dans le cas où le technicien constate une anomalie au niveau de l’étanchéité de la cuve, il nous est interdit par le ministère de l’Environnement de remettre le fioul dans la cuve et de remettre l’installation en marche tant qu’une intervention n’a pas été réalisée afin de prévenir tout risque de pollution.


Dans une telle situation :

Vous devez faire dégazer la cuve, et la faire neutraliser ou la faire découper.

Le dégazage


dégazage cuve fioul 54

Il existe différentes raisons de faire un dégazage de cuve :

  • Vous souhaitez arrêter l’installation pour un autre mode de chauffage, il vous faut un certificat de dégazage pour attester que vous êtes en règle et que vous ne risquez plus de polluer.
  • Le dégazage est une opération obligatoire avant la neutralisation ou la découpe de la cuve, afin que ces travaux puissent être effectués sans risque.
  • Vous souhaitez effectuer une mise à l’épreuve de votre cuve, le dégazage est nécessaire afin de ne pas polluer l’eau nécessaire à l’opération.
  • Avant toute réparation ou modification de la cuve.

Mode opératoire :

  • Avant de procéder au dégazage, la cuve doit être nettoyée.
  • Rinçage, évacuation des produits de dégazage et phosphatation.
  • Remise d’un certificat de dégazage après règlement de la facture.

Contrôle à l’explosimètre : délivrance d’un certificat de dégazage (un certificat de dégazage n’a pas de validité dans le temps, il n’est que le constat de l’atmosphère du compartiment à l’instant du contrôle et valable 48 heures.

La neutralisation


Procédure :

  • Vidange, nettoyage et dégazage
  • Comblement du réservoir par matériaux inertes
  • Retrait
S’applique aux cuves enterrées
  • La cuve doit au préalable être nettoyée et dégazée
  • Remplissage de la cuve en matériaux inertes conformément à la circulaire de l’instruction ministérielle du 22 juin 1998
Ne s’applique que pour les cuves aériennes
  • La cuve doit au préalable être nettoyée et dégazée
  • Découpage
  • Enlèvement des tôles et tuyauteries
Ne sont pas compris

Le temps passé à dégager l’accès à la cuve si nécessaire : le cassage du muret ou du mur autour de la cuve et le nettoyage du sol pollué ou l’enlèvement de gravats sauf si cela est mentionné sur le devis.